Nicolas Gaiardo : d’ancien trader en justicier des victimes d’arnaques financières

WT – Warning Trading est une société de référence en rapatriement de fonds perdus sur des sites illégaux de trading. Aussi invraisemblable que cela puisse paraître, derrière cette communauté d’aide aux victimes se trouve un ancien trader. Nicolas Gaiardo, trader repenti qu’on le qualifierait, a tenu à ce que sa mésaventure, survenue en 2010, puisse mettre en garde les nouveaux épargnants en ligne. De la France à la Bulgarie, Nicolas Gaiardo mène un combat sans relâche contre les sites illégaux et le trading agressif en créant l’entreprise Net&Law, propriétaire de la marque Warning Trading.

Dans son quotidien professionnel, cet homme d’affaires de renom informe, prévient et surtout tente de retrouver les traces de l’argent perdu par les victimes. Les médias le surnomment « le justicier des victimes d’arnaques financières », et c’est d’ailleurs ce qu’il est dans la réalité car il a réussi aujourd’hui à venir en aide à plus de 400 victimes depuis 2014.

Nicolas Gaiardo et son entreprise ont fait notamment l’objet d’une enquête par les journalistes de « envoyé spécial ». Le documentaire portait sur l’ampleur des risques à courir sur les sites illégaux de placements d’épargnes. Son parcours, la naissance de son entreprise et les services proposés par la société Warning trading – suivez les traces de Nicolas Gaiardo dans cet article.

D’ancien trader à allié des victimes du trading

En 2010, Nicolas Gaiardo s’est laissé prendre à l’appeau par un faux courtier en acceptant de miser sur une somme importante. Promesses de bonus et de formation gratuite, publicités séduisantes, le conseiller a tout fait pour parvenir à ses fins. Et c’est d’ailleurs ce qui s’est produit.

L’histoire commence en 2007 lorsque l’entreprise pour laquelle Nicolas Gaiardo a été  employé faisait son entrée en bourse. En l’espace de quelques jours, il a pris goût au monde passionnant de la finance et a réussi à se faire un gain dans la vente et achat d’actions. Encouragé par cette réussite, il s’est jeté dans des opérations encore plus risquées comme les marchés CFDs. Les sollicitations des prétendus courtiers ne tardaient pas à arriver. Plus tard, Nicolas Gaiardo a tout perdu en se laissant bercer par les publicités alléchantes d’un courtier qui promettait de revendre son actif financier à des taux très élevés.

Déçu et désespéré, Nicolas Gaiardo décide en 2014 de créer un blog afin de partager son expérience aux futurs investisseurs. Les frais de recours à un Avocat étant assez importants, l’homme d’affaires tentait de s’en sortir seul en créant une entreprise luttant contre les arnaques financières. Son initiative a d’ailleurs porté ses fruits car ce qui n’était qu’une communauté des victimes au début, est devenue aujourd’hui une grande entreprise. Située dans la capitale bulgare, l’entreprise Net&Law a progressivement multiplié ses services depuis sa création en 2014.

Chronologie de l’entreprise Net&Law

En Août 2014, l’entreprise Net&Law a fait son début d’activité et ses premières actions avec le cabinet Anffrey Delfour – un avocat référent historique de l’entreprise. L’année suivante a été l’année de changement pour Nicolas Gaiardo et son équipe. Comme toute entreprise prospère, la Net&Law a dû surmonter une crise de croissance et de nombreuses autres difficultés dont la restructuration des partenariats, les attaques informatiques et les menaces, etc. Leur capacité de résolution s’est retrouvée amenuisée suite à ce désagrément. Nicolas Gaiardo a donc pris la mesure de placer de nouveaux maillages avec des avocats référents dans différents pays européens. En 2016, un renforcement d’accords a été effectué avec les avocats référents dans les pays tels que la Tchéquie, Chypre, Pologne et Bulgarie. Plus d’une centaine de victimes ont été accompagnées dans le cadre d’actions contentieuses. Une amélioration des offres de services forfaitaires a également été apportée afin de renforcer l’aide et le soutien aux victimes dans des conditions claires et sans surprises. Cette année, le projet de mise en ligne du nouveau site internet Warning trading a été réalisé. Cette plateforme réunit d’innombrables informations et actualités dans le secteur des litiges financiers. Et à ce jour, on compte 28 000 visiteurs mensuellement et plus de 70 000 pages vues. Suite aux nombreuses recommandations des clients, Nicolas Gaiardo et son équipe a amélioré l’offre de prévention des transactions en ligne, appelée Check and pay.

Warning trading face à la multiplication des arnaques financières

Fausses identifications auprès de l’Autorité des marchés financiers, faux noms, centres d’appels non présents en France, les escrocs ont mis en œuvre des techniques soignées pour coincer les investisseurs particuliers. Le trading en ligne est sujet à de nombreuses arnaques. Aujourd’hui la valeur de l’argent placé par les victimes s’estime à plus de 200 millions d’euros. Le public cible sont surtout les personnes âgées et les demandeurs d’emploi. La France intéresse particulièrement les escrocs du web car c’est l’un des pays dont la population a le plus de bas de laine.

Qu’il s’agisse de réseaux sociaux, de web, de messages électroniques ou des bandeaux publicitaires, Nicolas Gaiardo rappelle que l’arnaque peut passer par touts les canaux. Les méthodes sont toujours les mêmes, mais certaines d’entre elles sont méconnues du public, voilà pourquoi elles ne cessent de faire des victimes. Nicolas Gaiardo trouvait alors qu’il serait utile de publier des articles et vidéos sur les actualités et les arnaques financières. Informer le plus grand nombre pour mieux combattre le trading malhonnête.

Les techniques utilisées se présentent comme suit : l’internaute est séduit  par les promesses de gains rapides et à haute rentabilité. Il se rend ensuite sur un site internet pour réaliser différents investissements. S’il a affaire à un site fantôme (ce qui est souvent le cas), il ne reverra plus son  argent et le site peut disparaitre à tout moment. Si les margoulins disposent, en revanche, d’un commerce  ou d’un quelconque autre pignon sur rue, les autorités peuvent intervenir pour récupérer l’argent perdu. Dans les deux cas, Warning Trading offre des services adaptés à chaque cas de client afin de récupérer l’argent le plus rapidement possible. L’équipe menée par Nicolas Gaiardo est constituée de juristes confirmés et d’enquêteurs. Tout ce petit lot de compétences et d’expertise met tout en œuvre auprès des instances bancaires afin de rapatrier les fonds des clients.

Les services proposés par Warning Trading sont uniques, et deviennent de plus en plus indispensables face à la multiplication des nouvelles arnaques sur Internet. Aujourd’hui, les arnaques se présentent sous de nouvelles formes de criminalités associées à des techniques bien rodées pour faire en sorte que les internautes soient bernés.

Le service de prévention « Check&Pay »

Check&Pay, traduit littéralement « vérifiez&payez » est un service proposé par Warning Trading dans le but d’éviter tous litiges financiers. Forte d’une solide expérience en termes de résolution de litiges et consciente du nombre grandissant d’arnaques sur internet, l’équipe de Nicolas Gaiardo a développé le « Check&Pay » qui permet aux clients d’obtenir toutes les informations nécessaires avant d’effectuer tout virement bancaire ou paiement par Carte Bleue. Le système Check&Pay vérifie entre autres les coordonnées de la société, la régulation, les éventuelles implications dans des litiges, etc. L’entreprise envoie ensuite un rapport aux clients avant qu’ils n’effectuent une transaction financière. Cliquez ici pour plus d’informations.

Le service de résolution de litige avec « Broker Defense »

Le Broker Defense intervient dans les cas de difficulté à retirer des fonds, de produits ou services non délivrés, de mauvais conseils d’investissement, de société fantôme ou de virement frauduleux.

La société Warning trading met en œuvre un procédé clair pour chaque client. Chaque litige ayant ses particularités, l’équipe se veut être à l’écoute des témoignages de chacun des clients. Un contrat de prestation de service est ensuite signé pour le litige sur lequel le mode d’accompagnement sera déterminé. Avant d’intervenir, l’équipe WT analyse avec précaution et logique chaque dossier. Une fois les actions préparées, Nicolas Gaiardo, son équipe ainsi que les partenaires entreprennent les actions les plus efficaces pour chaque cas qui se présente.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s